CHÂTEAUX LES PLUS CÉLÈBRES

AMBOISE, c'est le cœur de la région de la Vallée de la Loire et de ses trésors architecturaux : en rayonnant tout autour, on peut visiter les châteaux les plus connus, mais aussi les paysages de la Loire, coteaux et vignobles, qui ont convaincu l'UNESCO de classer la région au Patrimoine Mondial de l'Humanité.

 

Ci-dessous, des suggestions de circuits pour visiter les châteaux les plus connus de la région. Je les ai regroupés selon leur situation géographique et j'ai indiqué la longueur du circuit. 

BLOIS et CHAUMONT ( 70 km )

L'escalier du château
L'escalier du château

BLOIS : autour de sa cour, on distingue 4 châteaux d'époques différentes ; il offre ainsi une belle introduction à l'histoire de la région et aux styles de construction successifs.

CHAUMONT domine la Loire pour un des plus beaux panoramas de la vallée. Arbres centenaires, écuries de luxe, Festival des Jardins : la visite est variée et riche. 


CHENONCEAU et LOCHES ( 78 km )

CHENONCEAU : château de Diane de Poitiers, se mire dans les eaux du Cher. Intérieurs richement meublés et décorés de superbes bouquets.

LOCHES : donjon millémanire dominant une cité médiévale soigneusement préservée. C'est un des donjons construits par Foulque Nerra qui protégeait ainsi son territoire. On peut y admirer les plus anciennes techniques de construction encore visibles aujourd'hui.


CHAMBORD et CHEVERNY ( 110 km )

CHAMBORD : majestueux dans sa gigantesque forêt, est surtout connu pour la pièce maîtresse de son architecture : l'escalier à double vis qui dessert tous les appartements du château.

CHEVERNY, le plus richement meublé. Il joue sur le thème de Tintin à cause de l'inspiration de sa façade pour le château de Moulinsart. Mais il n'a pas que cet  intérêt… Pour beaucoup de visiteurs, il est le préféré !

 


VILLANDRY et TOURS ( 78 km )

Très connu pour ses jardins. L'intérieur, très joliment rénové, est charmant aussi.

VILLANDRY. Un château dont les intérieurs font penser aux décors de la Comtesse de Ségur. Mais bien sûr, il est surtout connu pour ses jardins...

TOURS, à visiter sur le trajet : vieilles maison à pans de bois de la place Plumereau, cathédrale, shopping...


AZAY-LE-RIDEAU et CHINON ( 140 km )

AZAY-LE-RIDEAU est un petit bijou qui se reflète dans l'Indre.

Le château tel qu'il apparaît aujourd'hui, avec son logis reconstruit (centre de la photo).

Dans la même journée on peut visiter CHINON, la ville où Jeanne d'Arc retrouva Charles VII. Ces dernières années le château a été l'objet du plus grand chantier de rénovation d'Europe : on y a reconstruit le logis. C'est ce bâtiment au centre de la photo. Ce chantier a été conduit selon des méthodes traditionnelles.


LANGEAIS, Candes-Saint-Matin, USSÉ et FONTEVRAUD ( 170 km )

Le donjon de Langeais
Le donjon de Langeais

Un peu plus longue, une journée passionnante : La forteresse de LANGEAIS fut le théâtre du mariage d'Anne de Bretagne et de Charles VIII. Chaque année le château abrite une exposition à thème. 

Les cuisines de l'Abbaye

On peut poursuivre la route vers USSÉ, le "château de la Belle au Bois Dormant", passer par le merveilleux village de CANDES SAINT MARTIN pour arriver à ...

 

L'ABBAYE de FONTEVRAUD, celle qui fut la plus grande abbaye du monde occidental. Aujourd'hui restaurée, lieu de silence et de paix, toute de tuffeau blanc dans un vallon verdoyant, elle abrite les tombeaux de sa bienfaitrice Aliénor d'Aquitaine et de son fils Richard Cœur de Lion.