MON HISTOIRE AVEC CETTE MAISON

L'Île d'Or est un quartier très particulier d'Amboise. Un "accident" géologique, un gros rocher posé là qui oblige la Loire à enlacer cette île. La ville a été construite en face, sur le promontoire maintenant occupé par le château. Sur l'Île d'Or il n'y a qu'une cinquantaine de maisons, bien serrées, et leurs habitants ont l'impression d'habiter un lieu très privilégié, à 300 mètres du centre ville seulement.


Personne ne peut dire quand a été construite cette maison, sans doute habitée par un marinier. Elle figure sur une carte postale montrant la crue de 1901, implantée depuis fort longtemps déjà. 

 

J'ai eu la chance de pouvoir l'acheter en 2002 et j'ai rénové le rez-de-chaussée pour l'occuper. L'année suivante, bénéficiant d'un autre accès par la cour derrière la maison, j'ai aménagé le grenier qui occupait tout l'étage et je l'ai proposé en gîte. Le succès de ce gîte m'a étonnée et enthousiasmée : recevoir des hôtes est devenu un plaisir auquel je ne m'attendais pas. Moi qui ne parlais pas 10 mots d'anglais... Au lieu de voyager en prenant l'avion je voyage maintenant par mes échanges avec ceux qui me font la confiance de venir. Il y a maintenant 14 ans que la Porte Bleue accueille des voyageurs et je suis particulièrement heureuse de voir certains revenir régulièrement, amoureux de la région, d'Amboise… et un peu de la maison, aussi…


Et puis, le goût de la rénovation m'étant venu en même temps que le plaisir d'accueillir des hôtes, j'ai acheté en 2008 une autre maison dans la rue voisine, à 60 mètres à peine et j'ai démarré là un nouveau chantier, long et passionnant. Pour le terminer tranquillement, j'ai décidé d'y emménager en juillet 2009 et de proposer le rez-de-chaussée de La Porte Bleue à mes hôtes. Je laisse donc la vue "incroyable" que j'avais devant mes fenêtres, mais je gagne une petite cour ensoleillée... et le plaisir de voir l'ébahissement dans les yeux des hôtes que je reçois à la Porte Bleue !